PROGRAMME

 

8h-9h – Petit déjeuner-networking

9h – « Médecine connectée et médecine de proximité : quelle coévolution ? »

Docteur Jacques LUCAS, vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins, délégué général aux systèmes d’information en santé

9h15 – Keynote

       Un représentant de Deloitte

 

9h30 – Table ronde 1 : « Le numérique au service des professionnels de santé de proximité »

  • Accès aux soins : le numérique au service de l’égalité des territoires ?

  • Médecin de ville, pharmacien d’officine, infirmier, …  : quels moyens numériques au service des acteurs de santé de proximité ?

  • Quels premiers recours dans les zones rurales ?

  • Quels systèmes d’information et quels opérateurs pour les professionnels de santé de proximité ?

  • Quelles propositions de services des laboratoires pharmaceutiques et des industriels du dispositif ?

 TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

10h30 – Table ronde 2 : « Le numérique pour combler le fossé entre la ville et l’hôpital ? »

  • Quels outils numériques pour un parcours patient sans rupture ?

  • Le numérique peut-il devenir le support d’un vrai travail collaboratif autour du patient, y compris hors de l’hôpital ?

  • Quelles solutions pour réduire les risques associés à l’ambulatoire ?

  • Comment améliorer la prévention, le dépistage et l’observance des traitements à la campagne comme à la ville et à la ville comme à l’hôpital ?

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

 

11h45 – « La médecine connectée peut-elle rester une médecine humaine de proximité ? »

Intervenant pressenti :

  • Professeur Guy VALLANCIEN, chirurgien français, professeur d’urologie à l’université Paris Descartes, membre de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie

 

 

12h00 – Table ronde 3 : « Cancer et maladies chroniques : le numérique pour relever le défi du suivi de proximité ? »

  • Information, prévention, observance et suivi en vie réelle : quelles solutions pour quels nouveaux enjeux ?

  • Le numérique peut-il améliorer l’activité de chimiothérapie en HAD ?

  • Quelles formations des professionnels de proximité ?

  • Quelle prise en charge et quels financements ?

  • Quelles nouvelles missions pour les laboratoires ?

 TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

13h – Conclusion